Artistes

photo

ADRIATIQUE

Vivant tous deux à Zurich, tous deux DJ, et tous deux nommés Adrian S, il était peut être inévitable que Adrian Shala et Adrian Schweizer se rencontrent en 2008 et deviennent amis.
Peut-être que ce est le destin. Mais c'est par l'entente musicale qui en résulte que nous sommes si chanceux, une entente qui leur permet de s'intégrer dans la communauté des producteurs et Djs house, une entente connue sous le nom Adriatique.
Mais fatalement, la base de tout grand partenariat est de savoir comment l'un complète l'autre, ce qui dans le cas des Adrians, était évident dès le départ. Tandis que le premier affutait ses talents sur la House US et la techno de Detroit, l'autre s'aventurait dans les mélodies profondes et techno européenne.
L'un gravitait vers le studio, tandis que l'autre ne pouvait pas résister à la tentation des platines. L'un est blond, l'autre est brun. Et c'est cette complémentarité qui donne cette belle entente.Dans le monde de la dance music, où les producteurs passent leurs nuits à mixer et où seulement quelques DJs peut trempent dans la production, leur partenariat leur permet de tout maitriser en réunissant leurs particularités diverses liés par le désir ultime de se forger une signature sonore unique et d'être lier à leur public dans la conviction profonde que la musique est méditation. En nouant des liens avec d'autres artistes et des labels qui partagent leurs sensibilités, Adriatique a produit pour Cityfox à Zurich, Culprit à LA, Wolf & Lamb à New York, Supernature à Londres, My Favorite Robot au Canada et souvent pour Diynamic à Hambourg, qui les propulsa au devant de la scène avec "Deep in the three". Travaillant avec acharnement pour un public de plus en plus conscient et réceptif, Adrian et Adrian profitent d'une année 2013 séminale avec leur apparition dans le Top 100 des DJ de RA et leur podcast exclusif a été élu mix de l'année par Mixmag, sans oublier le podcast pour BPM. En sortant "Rollox" sur Diynamic, "Space Knights" sur Cityfox et "Midnight Walking EP" sur Culprit, 2014 a vu la continuation de leur ascension. Cependant, il se peut que c'est pour la présence de Adriatique dans tous les clubs de la planète qu'ils sont le plus aimé, une approche commune du DJing sur laquelle il est difficile de mettre des mots, mais qui peut être décrite comme l'œuvre de véritables sélecteurs de tracks avec des sons variés et prenants, un voyage de mélodies de choix, techys ou profondes, contemplatives ou énergétiques, une tension constante à laisser les mâchoires sur le dancefloor et à déclencher des maux de jambes. Ils sont bookés sur les Cityfox Experience à New York, à Ibiza pour les trois prochaines années, notamment les évènements et festivals en plein air de Diynamic, et ont gagné une apparition bien méritée au Time Warp en Hollande à l'hiver 2014, en plus des bookings mondiaux.
Difficile de ne pas rester attentif à ce qu'ils vont nous apporter en suivant.

 

    

Chargement en cours...